Une vie ailleurs Index du Forum
Une vie ailleurs
Ufologie, Paranormal et sciences inexpliquées
 
S’enregistrer
FAQRechercherMembresGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion

Enfin une EXCELLENTE nouvelle!!!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Une vie ailleurs Index du Forum -> MONDIALISATION -> Zone Euro & internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sugulan
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 211
Localisation: Ploz
Féminin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 20:09 (2012)    Sujet du message: Enfin une EXCELLENTE nouvelle!!!! Répondre en citant

Source : http://fr.news.yahoo.com/les-policiers-grecs-menacent-les-représentants-lue…


Les policiers grecs menacent les représentants de l'UE et du FMI


Reuters






ATHENES (Reuters) -


Le principal syndicat de policiers en Grèce menace de réclamer des mandats d'arrêt contre les émissaires de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) imposant la mise en oeuvre de mesures d'austérité fortement impopulaires.


Dans une lettre dont Reuters a eu connaissance vendredi, la Fédération de la police grecque accuse ces représentants des bailleurs de fonds internationaux de la Grèce de "chantage, tentatives de subrepticement abolir ou ronger la démocratie et la souveraineté nationale".
Cette lettre précise que l'une des personnalités visées est Poul Thomsen, le principal représentant du FMI en Grèce. La missive a aussi été adressée à Klaus Masuch, chef de la délégation de la Banque centrale européenne (BCE), et à Servaas Deroos, ancien inspecteur en chef de la Commission européenne en Grèce.


Cette menace est essentiellement symbolique puisque, soulignent des experts des questions juridiques, un mandat d'arrêt doit d'abord être émis par un juge. Cette initiative illustre cependant l'ampleur de la colère de la population grecque face aux baisses de salaires et aux coupes claires dans les budgets de l'Etat exigées par les créanciers internationaux de la Grèce.


"Comme vous poursuivez cette politique destructrice, nous vous prévenons que vous ne pouvez nous contraindre à nous battre contre nos frères. Nous refusons de nous élever face à nos parents, nos frères, nos enfants ou tout citoyen manifestant ou exigeant un changement de politique", souligne le syndicat, qui représente plus de deux tiers des effectifs policiers de la Grèce.


"Nous vous prévenons que, en tant que représentants légaux des policiers grecs, nous allons émettre des mandats d'arrêts pour une série d'infractions légales (...) telles que chantage, tentatives de subrepticement abolir ou ronger la démocratie et la souveraineté nationale."
Un responsable syndical a cependant souligné que cette lettre constituait une manifestation symbolique de solidarité avec la population et que les policiers continueraient de lutter contre les débordements lors des manifestations.


Les policiers sont directement confrontés à la colère populaire qui se manifeste régulièrement à l'occasion de rassemblements devant le parlement à Athènes. Le slogan "Policiers, porcs, assassins" est régulièrement scandé ou inscrit sauvagement sur les murs.
Plusieurs milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées vendredi à Athènes pour manifester contre de nouvelles mesures d'austérité entérinées par le gouvernement sous la pression des créanciers internationaux.




Lila Chotzoglou, Bertrand Boucey pour le service français
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Fév - 20:09 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sugulan
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 211
Localisation: Ploz
Féminin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 21:48 (2012)    Sujet du message: Enfin une EXCELLENTE nouvelle!!!! Répondre en citant

Et pour suivre.... (Comme quoi, quand on est exsangue, on trouve des solutions! Dommage de devoir en arriver là...)

Source : http://greekcrisisnow.blogspot.com/2012/02/police-de-caractere.html#more

Police de caractère




Manifestation des policiers - Athènes 09 février
Ce midi Place de la Constitution il y a déjà du monde. En face du «Parlement», la police veille devant le bâtiment maudit. Les manifestants arrivent de partout. Durant toute la journée nous commentons les nouvelles. Toutes les nouvelles, bonnes ou mauvaises. Mais quelles peuvent-elles être enfin ces bonnes nouvelles ? Eh bien en voilà une, qui heureusement ne passe pas inaperçue dans le reste de l'Europe : «Les agents hospitaliers de Kilkis, en Grèce, ont occupé leur hôpital local et ont publié une déclaration disant qu'il était désormais entièrement sous contrôle ouvrier. (...) Les travailleurs hospitaliers ont déclaré que les problèmes qui durent depuis longtemps du Système de santé national (l’ESY) ne pouvaient être résolus. Les travailleurs ont répondu à l’accélération du régime des mesures impopulaires d'austérité en occupant l'hôpital et l'ont déclaré sous contrôle direct et complet par les travailleurs. Toutes les décisions seront dorénavant prises par les travailleurs de l’assemblée générale » (voir par exemple le site de Mediapart en France).



Puis, la très mauvaise nouvelle ce matin : le FMI a imposé son plan pour ce qui est de la récolte de l'impôt. Plus de 200 centres des impôts fermeront durant 2012, les trois quarts du pays. Désormais, l'impôt et sa perception (ex-élément régalien d'un État qui n'est plus souverain), sera transféré aux banques, voilà l'essentiel de la nouvelle ère issue du Mémorandum II, nouvelle peu évoquée par les grands médias qui «préfèrent » se focaliser sur les baisses des salaires. Nous comprenons alors mieux, pourquoi depuis des mois, les gouvernements Papandréou et Papadémos ont organisé la pagaille dans les centres des impôts, ont dénigré les fonctionnaires, (lesquelles en partie pratiquèrent la corruption et tout le monde était au courant, y compris ailleurs que chez nous). Laisser le système s'effondrer pour ainsi apporter le dernier levier de notre future liberté aux banques. Car hors dette, les recettes de l'État grec suffisent à faire face aux dépenses publiques, surtout que nous pouvons tout remettre déjà à plat pour mieux gérer, mais pas sous Occupation. Si on y ajoute la suppression de toutes les conventions collectives et l'abolition de ce qui en restait du droit du travail, nous nous apercevons de la parousie diabolique... du vrai mécanisme lié à la dette souveraine, pour nous et pour les pays suivants. Voilà ce qu'apporte véritablement le Mémorandum II (si il passe au «Parlement»), et je me demande si, dans un an, cette disposition maîtresse du totalitarisme bancocrate ne finira pas, par apparaître ouvertement comme mesure d'urgence... à caractère permanent, dans la Règle d'or en gestation, surtout après les élections françaises et allemandes. C'est également le vrai sens de l'ultimatum Merkozien et Bruxellois. Alors citoyens des pays d'Europe, à part vos bulletins de vote, préparez aussi vos réveils et faites-les sonner surtout à temps !
Manifestation des policiers - Athènes 09 février

Car chez nous, la Troïka, cette meilleure mine antipersonnel jamais inventée, demeure notre grande mauvaise nouvelle permanente. Elle nous fait exploser, corps et âme. Nous discutons entre nous sans cesse, le tout dernier choc d'hier, le presque accord entre les “gouvernants” et ses représentants, sur un presque plan de sauvetage, lié à un presque prêt, pour un à peu près... pays. Sauf que c'est déjà à peu près la révolte. Nous observons le système politique bouger... comme les poissons sont pris à l'hameçon et les oiseaux au filet ! C'est nous qui mourons, mais finalement c'est lui qui agonise. Les députés et ministres raccontent tout et son contraire, les Troïkans haussent le ton et à Bruxelles on se déclare très allergique à l'ouzo. Zorba a trop dansé impunément avec les loups, donc on change de film.


Il neige encore chez nous et à Bruxelles c'est le grand froid. «Une nouvelle réunion de l’Eurogroupe, le forum des ministres des Finances de l’Union monétaire, est prévue mercredi prochain pour approuver l’aide à la Grèce, sous réserve que les conditions posées soient remplies. (…) Le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker inflexible (...) en a fixé trois. En premier lieu, le parlement grec va devoir d’abord approuver dimanche le plan de rigueur sur lequel les partis politiques grecs et les représentants des créanciers publics de la Grèce, réunis au sein de la «troïka» (UE-BCE-FMI), se sont mis d’accord sur le principe dans la journée. » (quotidien Libération, 10/02/2012).


Nous nous disons aussi entre nous que notre personnel politique agit de la sorte car il reçoit depuis des années les « allocations lobotomie », pour autocensurer d'abord, pour nous infliger le même sort ensuite. Mais finalement nous sommes encore capables d'un certain raisonnement, alors comme l'exprimait hier mon ami l'instituteur, «nous arriverons à mettre en place autre chose, en imaginant un peu ses contours».


Ceci-dit, nombreux sont ceux qui pensent sérieusement que dans une certaine proportion, ce personnel politique dit «de gouvernement»m ministres et autres députés, font objet des chantages et en subissent même des menaces. Sur la publication de leur vrai patrimoine, constitué... gentiment par le meilleur stakhanovisme du pot-de-vin, et autres commissions, de la part de ceux qui siègent, quelque part entre Bruxelles et la Mitteleuropa du très « grand et libre » marché. Et par conséquent, ils seraient déjà menacés d'emprisonnement. Par exemple, la saisie des biens immobiliers de Akis Tsokhatzopoulos (PASOK, « socialiste »), Ministre légendaire de l'ex Défense Nationale (?), ami de trente ans de tous les vendeurs d'armes. Comme ce Tsokhatzopoulos est hors jeu politiquement, sa mise en examen, comme celle peut être du moine Efraim du Mont Athos, (mise à part les pièces à conviction réelles dans les dossiers d'instruction), peut s'interpréter comme une menace vis à vis des autres politiciens encore en place. Nous nous disons aussi que peut-être les menaces seraient encore plus graves, allant jusqu'à les menacer d'assassinat, sur eux ou sur leurs proches. Est-ce paradoxal ? Voilà pour notre dernière rumeur en cours.


Ce qui pourtant semble d'avantage évident, est que ces politiciens, seront rapidement remplacés. Depuis Bruxelles, Berlin et Paris, on orchestre toute une campagne de dénigrement des politiciens grecs, «ils sont irresponsables», «incapables», «nous ne pouvons pas se baser sur leurs affirmations», il y a qu'à voir les dernières déclarations du Merkosysme où des eurocrates centraux. Comme si, depuis trente ans, ils ne les connaissent pas assez. Au même moment, les grands médias, les télévisions surtout ici, si ardentes dans la défense du Mémorandum I et de la Troïka en 2010, depuis un mois environ, font prétendument volte-face, pour faire passer l'idée, que les gouvernants sont «petits, politiciens véreux et traîtres ». Au même moment, un proche conseiller de Papadémos, a exprimé publiquement sa vision d'avenir, «une gouvernance technocrate, sans politiciens », et en échos la funeste Ministre à l'Éducation, Anna Diamantopoulou, lui emboite le pas. Oui, Madame, a longtemps siégé au sein de la Commission de Bruxelles, donc elle doit savoir mieux que quiconque, qui et comment tient réellement la barre du... Bruxellic. Ainsi nous le voyons venir. Des «technocrates» comme en Italie, remplaceront les manœuvriers, déclassées désormais en éléments de ballast, car la fin de la croisière est proche.


Donc nous sortons de nouveau dans les rues. Pour une fois, toute la gauche appelle simultanément à la révolte. « Tous dehors, tout le temps ». Vendredi, samedi, dimanche. Transport en commun en grève, avocats en grève, juges se déclarant hostiles au Mémorandum et bancocrates qui annoncent la couleur déjà du Mémorandum II dans la précipitation. Noir. Diminutions des salaires dans le privé et dans le secteur public allant de 22% à 42% sur des salaires déjà amputés deux à trois fois. Bientôt le yaourt grec et celui de la Bulgarie vont couler ensemble, et dans un an, nous irons former tous ensemble Albanie comprise, la nouvelle Union Balkanique. Mais nous n'avons plus tellement d'imagination et encore moins de rêves si précis pour ainsi dire.
Blague en cours Papandréou "donnant son cerveau"
Un ami m'a téléphoné depuis son lieu de travail, le premier coup de fil de ce genre depuis une ou deux semaines. Car il faut dire que nous comptons plus d'un million de chômeurs officiellement, 5.000 nouveaux par jour, selon certaines estimations récentes, donc avoir des amis encore au travail, cela devient une chance dans le dernier fétichisme du temps de crise. Il vit à Athènes et il travaille dans l'édition en tant que commercial. Il occupe un poste d'encadrement et de direction. L'entreprise se portait bien jusque là, bonnes ventes, pas d'endettement et pas de licenciements, ni de réduction de salaire, enfin pas tout à fait, les bonus ont été supprimés depuis le premier Mémorandum, mais bon, qui allait protester. Une vrai exception culturelle cette maison d'édition. Eh bien, plus tellement. Pour la première fois, le chiffre d'affaires stagne et surtout les livres invendus reviennent de plus en plus nombreux. «Ah si tu savais, dans notre boite, les gens, disons toujours bien payés et sans retards depuis 28 ans étaient confortablement installés dans encéphalogramme politiquement plat ! Vacances, sorties, le piano des enfants et le dernier film dans les salles. La première année sous le Mémorandum, nous avons voulu l'ignorer un peu. Ensuite, nos amis et bien certains parmi nos conjoints se sont retrouvés au chômage. Le patron nous demande 20% de travail en plus, sans contre-partie, en termes de salaire, mais nous acceptons. Monsieur M., patron à l'ancienne, ancien ouvrier, ancien paysan, ancien petit vendeur lui-même, nous apporte des oranges, de la fêta et du pain tous les jours. Depuis toujours nous considérions que c'était surtout drôle, à présent, nous nous en servons pour compléter nos stocks à la maison, car nos salaires ne suffisent plus. Déjà dès janvier, ils ont été amputés de 100 à 200 euros, car la nouvelle taxe dite de solidarité, version 2012, est directement et obligatoirement prise à la source, car ceux par exemple, qui se sont retrouvés avec un conjoint au chômage, et bien, ils ont... ignoré l'avis 2011. Tu sais je gagne 1900 euros net, et j'ai versé pratiquement un mois entier pour cette taxe, on vient d'annoncer 22% de diminution sur les salaires du privé, tout abattement dans le calcul de l'imposition est supprimé, et j'ai versé 1850 euros pour l'autre nouvelle taxe sur l'immobilier. Donc faisant le cumul, depuis deux ans, notre revenu disponible est pratiquement divisé par deux... et encore, le patron se refuge toute idée de licenciement. Nous voulons aider notre boite, ce n'est plus la lutte des classes chez nous, mais la survie, une affaire nationale... la guerre. Mais tout est devenu si sombre. Nos dernières blagues au boulot datent de l'avant Noël, nous nous efforçons, nous voulons poursuivre, travaillant dans la qualité, mais nos forces nous quittent car le moral n'y est plus. Nous voyons alors les employés des autres boites dont les salaires ont été réduits de moitie, en plus par leurs patrons, et nous tremblons de peur. Sans chauffage chez nous cet hiver, sans envie de vivre, nous voyons notre vie comme dans un camp de concentration, et on ne peut pas dire que notre patron soit le kapo, non loin de là. Heureusement que ce midi nous avons découvert la nouvelle blague sur Internet... ce don d'organes de Papandréou, tu sais, là où on le voit offrir son cerveau à l'humanité et de son vivant, mais nous n'avons pas tellement rigolé. Ça ne passe plus... Je te laisse, je me remets au travail, j'en ai besoin... ».

Hier après midi j'ai aidé Vangelis, mon cousin agriculteur, à sortir du hangar, son semoir en ligne, conventionnel qu'il vient de s'acheter d'occasion. Il m'avait demandé à lui traduire la notice et nous avons voulu en faire un test avec le tracteur. Il reste à déterminer avec exactitude la dose de semis du trèfle, en kg/ha, pour les vitesses et les rotules nous avons tout trouvé. Vangelis veut vivre de ses terres mais il doute fort. «Déjà que nous ne trouvons plus de bois de chauffage à nous acheter dans tout le département. Yannis s'est rendu avec son gros camion jusqu'à Corfu pour en acheter du bon bois, de l'olivier. Il espérait douze stères, il en a eu pour six, les quantités ne suffisent plus pour tout le monde. Donc, quelle trèfle l'année prochaine, si le gasoil sera à deux euros ou 2.500 drachmes au litre. En plus ils faut se prémunir contre les voleurs, car si on attend quelque chose de cette pauvre police qui n'a plus d'essence dans ses véhicules... ».
Le semoir de Vangelis - 09/12/2012
Eh bien, j'ai tout de suite compris quel est l'autre grand processus en cours. Comme pour l'administration des impôts, nos policiers sont déconsidérés, subissent des baisses de leurs salaires, certains ne sont pas loin des 600 euros mensuels, leurs véhicules ont de moins en moins de pièces et de carburant dans un pays, où la criminalité explose, de façon organisée par le Bruxellisme bancocrate et ses valets locaux. Et en plus, les policiers se disent contraints dans leur basse besogne, c'est à dire taper sur leurs amis et parents chômeurs ou retraités. Eh bien, ils seront remplacés je crains par une sorte d'armée d'occupation, OTAN ou Eurocorps, surtout si, le contrôle de la police et de l'armée leur échappe désormais chez nous.

Hier jeudi des policiers répondant à l'appel de leur syndicat, ont manifesté d'abord devant le siège de la Police à Athènes, ensuite devant l'Hôtel Hilton, résidence alors de la Troïka et enfin, devant les locaux de la représentation de la Commission Europenne à Athènes. Les policiers se sont dit prêts à mettre la Troïka sous mandat d'arrestation. Les Troikans seraient sans doute en train de rédiger le prochain ultimatum en duplex avec Bruxelles. Mais attention à la mise en page et à la... Police de caractère.
Athènes 10/12/2012

13h37 premier usage des lacrymogènes sur la Place de la Constitution et les manifestants reculent... ensuite le calme précaire et à 14h20, le chef du LAOS – extrême droite, annonce que son parti ne votera pas le Mémorandum II. Voici ses déclarations :


« La Grèce et l'Europe, les instances de l'U.E. sont sous la bote allemande. En réalité Madame Merkel, et sa camarilla des pays suivants, Hollande, Autriche, Finlande et Luxembourg se retrouvent dans une sorte de château à proximité de Berlin, et à partir de cet endroit, l'Allemagne donne ses ordres au reste de l'Europe, y compris aux Commissaires de Bruxelles, lesquels, ce sont de simples pantins. L'Europe n'existe pas, il faut revenir aux prérogatives initiales des instances de l'U.E., sinon c'est la fin de l'Europe, nous en Grèce en tout cas, nous n'acceptons plus les humiliations. Monsieur Poul Thomsen [représentant du FMI au sein de la Troïka] est persona non grata en Grèce.  La chancelière allemande nous joue un grand bluff au poker, la Grèce ne fera pas faillite car sinon la réélection de certains en France, en Allemagne et même aux États-Unis deviendra alors plus difficile. Madame Merkel qui en a profité de nous tous en Europe, nous dit à présent j'ai le porte-monnaie plein, donc je vous écrase tous. Je viens de prendre contact avec les groupes au parlement Européen afin de provoquer une session plénière sur la Grèce et sur le reste (…) Ce n'est pas le travail des manifestants que d'emmener la solution, ce n'est pas la rue qui décide (…) Moi et mon groupe parlementaire nous ne voterons pas en faveur du Memorendum II. Mais la Troïka ne comprend pas que son insistance amènera la gauche au pouvoir, j'ai peur de la révolte, j'ai peur de la déclaration d'hier des syndicalistes policiers, donc il faudrait trouver d'autres forces pour faire face à la révolte, voilà ce que je crains davantage (….) Je maintiens ma confiance à M. Papadémos en lui laissant la décision sur le maintient des ministres de mon parti au sein du gouvernement. (…) La Grèce ne tombera pas, mais il faut garder la paix sociale et surtout ne pas laisser la gauche faire sa gymnastique révolutionnaire. En tout cas je ne souhaite pas les elections en ce moment mais plus tôt, un gouvernement composé de technocrates» [Conférence de presse en direct des locaux du parti de LAOS de Giorgos Karatzaferis 14h - 10/02/2012].


Il faut lire aussi entre les lignes bien entendu!


Annexe : traduction du texte (source : http://news.in.gr/greece/article/?aid=1231149673)


« Athènes le 9 février 2012
Destinataires
Les Représentants :
De la Commission Européenne M. Servaas Derooz
Du FMI M. Poul Thomsen
De la BCI M. Klaus Mazouch


Messieurs,


Le conseil étendu, en assemblée générale hier 8/2/2012 et aujourd'hui 9/2/2012, de notre Confédération composée des représentants de toutes les organisations des Agents de la Police du pays, a décidé à l'unanimité de s'adresse à vous, vous signalant ce qui suit :


Depuis deux ans, la Confédération Panhellénique des Agents de la Police, vous a prévenu sur le fait que cette politique que vous dictez et dont vous exigez l'exécution «mettant le pistolet sur la tempe », dynamite la cohésion sociale et assassine tout espoir de reprise de l'économie grecque.


Bien à temps, par des notes de protestation déposées auprès des instances ici de l'Union Européenne ainsi qu'auprès des Ambassades de l'Allemagne et de la France, nous avions alors exprimé notre opposition radicale à toute mesure qui insulte la dignité et la sensibilité démocratique de notre peuple.


Nous vous avions prévenus, que nous refusons à nous positionner face à nos parents, nos frères et sœurs, nos enfants, face à tout citoyen de ce pays qui proteste exigeant le changement de cap.


Nous proclamons tous, des politiques programmées qui garantiront les intérêts du peuple des travailleurs et de nous tous, car désormais nous survivons sous le seuil de pauvreté.


Les intérêts des bailleurs de ces prêts usuriers, les détenteurs des capitaux qui veulent nous arracher nos richesses nationales, ne doivent suivant aucune règle de droit, prévaloir sur les besoins élémentaires dans la survie quotidienne de tout un peuple. Et bien au-delà, la priorité donnée à la survie des citoyens d'une nation, repose sur le droit international et elle doit demeurer la priorité dans toute politique interne. D'autant plus que nous, tout comme la majorité de notre peuple, subissant le même sort, nous ne sommes en aucun cas responsables de la crise.


Néanmoins, puisque nous constatons que vous continuez sur la même politique catastrophique pour nous tous, nous voulons déclarer de manière catégorique qu'en aucun cas nous acceptons votre volonté, à savoir, nous conduire à nous entretuer avec nos frères.


Nous vous avertissons donc, étant les représentants légaux des Policiers Grecs, que nous exigerons
la mise en place des mandats d'arrêt à votre encontre, pour non respect de notre législation, vous plaçant alors sous arrestation si possible immédiate. Ce non respect de la législation pénale est relatif à vos actes en cours, visant à abolir ou à réduire notre régime démocratique, notre souveraineté nationale, visant également à atteindre les droits et jouissances légitimes du peuple grec.


La Confédération Panhellénique des Agents de la Police appelle tous les policiers qui le souhaitent, à une « grève blanche », c'est à dire à ne plus opérer dans le cadre de certaines actions, comme la mise à disposition des pièces et documents émanant des Tribunaux, le croisement des données concernant les procès verbaux pour non respect de la législation sur l'urbanisme ou encore la surveillance des stades ».






Publié par Panagiotis Grigoriou à 16:37
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sugulan
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 211
Localisation: Ploz
Féminin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 23:31 (2012)    Sujet du message: Enfin une EXCELLENTE nouvelle!!!! Répondre en citant

Continuons!!!

Source : http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=9774

5 ministres grecs démissionnent, 4 du parti d’extrême droite et la socialiste des affaires étrangères


Grèce:

une ministre socialiste quitte le gouvernement à son tour Athenes (awp/afp) –

La ministre socialiste, adjointe aux Affaires européennes, Mariliza Xenoyannakopoulou, cadre et député du parti socialiste Pasok, a annoncé vendredi sa démission du gouvernement grec de coalition en réaction au nouveau plan de rigueur exigé par les créanciers du pays. Mme Xenoyannakopoulou est le deuxième membre du Pasok, qui détient la majorité des sièges au parlement, à quitter l’équipe gouvernementale dirigée par Lucas Papademos et composée des socialistes, de la droite conservatrice et de l’extrême droite.

Jeudi, le secrétaire d’Etat au Travail et également député du Pasok, Iannis Koutsoukos, avait déjà annoncé sa démission pour la même raison. « Malheureusement la troïka (UE-BCE-FMI, ndlr) ne tient pas compte des conséquences de la mise en oeuvre du premier plan de rigueur (…) et décide de prendre des mesures qui vont dramatiquement aggraver la récession et accroître la colère sociale », écrit la ministre dans une lettre adressée à M. Papademos.

« L’insistance de la troïka à mettre en place ces mesures viole directement le traité de Lisbonne qui garantit la cohésion sociale, les conventions collectives et l’autonomie des partenaires sociaux, dont fait également état le traité sur la discipline budgétaire adopté lors du dernier sommet européen du 30 janvier », poursuit-elle.
Son départ intervient dans la foulée de la démission des quatre membres du parti Laos (extrême droite) qui détenaient un portefeuille au sein du gouvernement grec. Ils protestent également contre la mise en place de nouvelles mesures de rigueur.

source : romandie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nivens Mc Twisp
Abducté
Abducté

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2012
Messages: 77
Localisation: au terrier !
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 10:03 (2012)    Sujet du message: Enfin une EXCELLENTE nouvelle!!!! Répondre en citant

Si des ministres de premier plan démissionnent, c'est qu'ils sont au courant de la mise en esclavage ( en cours et à venir ) de leur peuple et ne le supportent pas moralement ! ( chose que je comprends aisément ! )

Je le vois plus comme un signe "d’abandon" du navire, histoire de pouvoir se regarder dans un miroir et de se dire : je n'y suis pour rien !
Et dans la forme, il est vrai, ils n'y sont pour rien; le marché ( FED, FMI, BCE, Banques privées ) décide pour eux et les met à genoux.

Vous imaginez que l'acropole va être loué par l'état grec pour que les publicitaires puissent y tourner des spots ! ( info véridique ) Allez les touristes; tout le monde dégage, on va tourner une pub pour une marque de pq !

Les médias ne véhiculent pas les mouvements populaires de révolte en grèce, espagne et portugal, mais en réalité, ça va très mal chez eux; nous sommes les prochains sur la liste...

à suivre...
_________________
suivez le lapin blanc...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:39 (2018)    Sujet du message: Enfin une EXCELLENTE nouvelle!!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Une vie ailleurs Index du Forum -> MONDIALISATION -> Zone Euro & internationale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Silver Orange imaginé et réalisé par Branwen